Programme métropolitain d’insertion

cropped-couverture1-e14894030686172.jpg

Intervention de Laura Gandolfi

Conseil de la métropole du 6 juillet 2015

Monsieur le Président, chers collègues,

En décembre 2014, le groupe La Métropole autrement avait rappelé la nécessité d’associer les acteurs économiques de façon active dans les dispositifs d’insertion, en saluant la volonté d’élaborer un plan métropolitain d’insertion emploi pluriannuel qui permettrait une projection des objectifs, une montée en charge des actions, la construction d’expérimentations, de même qu’une évaluation annuelle accompagnée, le cas échéant, d’adaptations.

En bénéficiant de l’expertise conjointe des communes et des acteurs des territoires, nous réunissions les conditions indispensables pour la réussite de cette démarche. Aujourd’hui, ont été mises en place des structures métropolitaines de concertation permettant de construire le plan métropolitain d’insertion et d’emploi.

Pour la CLI numéro 5, qui couvre l’ensemble du territoire villeurbannais, il a été décidé de faire travailler les acteurs concernés du territoire sur les trois thèmes qui nous étaient proposés. Ils ont déjà été cités, je les rappelle succinctement : comment mobiliser les entreprises, construire des passerelles développement économique, comment repenser les parcours d’insertion adaptés à l’hétérogénéité des besoins et comment développer et restituer une politique publique audacieuse, mesurée, adaptée aux besoins des usagers. Une commission plénière s’est tenue le 1er juillet en présence de nombreux acteurs de l’insertion, centres sociaux, via les PEF, les associations (ADL, UCJG, etc.), Pôle emploi, le CCAS de Villeurbanne et des représentants de la Ville.

Des propositions vont être déposées sur le site dédié à cet effet mais nous voudrions, par cette intervention, vous faire part de nos propositions en matière de gouvernance. Je voudrais juste rappeler que nous comptons 15 350 demandeurs d’emploi à Villeurbanne, dont 7 000 bénéficiaires du RSA.

L’accompagnement des bénéficiaires RSA se situe à trois niveaux : social, socioprofessionnel ou professionnel. Ces accompagnements sont portés par les Maisons du Rhône (MDR), les services de la Ville et d’autres structures (comme Les amis de la rue, Unis vers l’emploi, etc.), auxquels s’ajoutent bien entendu Pôle emploi en relation avec la MDR et la Ville. Notez à ce sujet que Pôle emploi est maintenant doté d’une mission globale qui vient élargir son champ de compétences. D’ores et déjà, sur Villeurbanne, six postes dédiés à ce suivi ont été mis à disposition sur des champs déjà occupés par les référents attachés à la MDR ou à la Ville.

Les temps impartis, à titre de témoignage, entre l’entrée dans le dispositif RSA et la rencontre avec un référent sont de l’ordre de six mois. Nous retrouvons en commission, par exemple, des personnes entrées dans le dispositif à l’âge de 40 ans et toujours sans emploi à 50 ans ou des jeunes entrés à 26 ans après être déjà passés par la mission locale et toujours sans emploi à 32 ou 33 ans.

Le fonctionnement des dispositifs actuels mis en place pour le suivi  des publics en insertion mérite d’être aujourd’hui réinterrogé. Si nous sortons du champ des bénéficiaires du RSA, il nous faut ajouter les demandeurs d’emploi directement suivis par Pôle emploi, la mission locale qui suit les jeunes entre 18 et 25 ans et les personnes suivies via le PLIE et les autres associations locales.

Si le renforcement des moyens est nécessaire, nous devons également repenser l’organisation de ces dispositifs.

Des indicateurs mais aussi une plate-forme commune à l’ensemble des acteurs en charge d’un bénéficiaire devraient être mis en place. Il est indispensable de diagnostiquer très vite les besoins du demandeur d’emploi, d’en repérer les freins pas toujours formalisés et encore moins partagés par le demandeur d’emploi. Un suivi resserré, une rencontre tous les quinze jours avec son référent, est indispensable. Des outils doivent être créés pour retracer ces parcours et permettre de trouver l’accompagnement le plus adapté aux besoins.

Certes, l’accompagnement social est souvent long. Il passe par l’attribution d’un logement décent, par des cours de français -d’ailleurs notons, à ce propos, que des moyens ont été supprimés alors que la maîtrise du français écrit et parlé est un facteur important de l’intégration professionnelle-, par une santé à consolider -de nombreuses personnes en recherche d’emploi n’ont plus accès aux soins-, par l’aide au permis de conduire ou, plus largement, par une aide à la mobilité car, souvent, lieu de vie, bassin d’emploi et horaires de travail ne concordent pas.

A ces intervenants, il faut ajouter à Villeurbanne une association d’entreprises, le Groupement des entreprises de Villeurbanne (GEVIL), qui figure maintenant à part entière dans la composition de la CLI et qui prendra une part active à l’accompagnement dans la recherche d’emploi, sous une forme à définir.

Les villes qui se sont déjà chargées des questions d’insertion à travers leurs PLIE ou les partenariats développés avec les réseaux associatifs locaux sont aujourd’hui porteuses des enjeux mis en avant dans l’élaboration du programme métropolitain d’insertion. Se priver de leurs compétences et aussi des moyens financiers investis dans les différentes structures, près d’un million d’euros à Villeurbanne, serait préjudiciable aux personnes qui en ont le plus besoin.

Villeurbanne, à travers son groupe La Métropole autrement, propose une maîtrise d’ouvrage déléguée de l’insertion, afin de développer la coordination territoriale entre tous les intervenants, avec le souci de conserver l’autonomie des structures dans une logique de complémentarité, et ceci pour le compte de la Métropole.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s