Rapport annuel 2014 sur la situation en matière d’égalité entre les femmes et les hommes

cropped-couverture1-e14894030686172.jpg

Intervention de Anne Reveyrand

Conseil de la métropole du 10 décembre 2015

Monsieur le Président, chers collègues,

Le rapport de situation comparé permet d’objectiver des données parfois ressenties. Il permet de se réinterroger sur ses propres pratiques dans les divers domaines d’intervention de la collectivité.

En matière de ressources humaines, il est nécessaire de lutter contre la précarité des emplois qui touche bien plus les femmes que les hommes car ce sont elles qui sont le plus souvent employées à temps partiel : 26 % pour les femmes contre 1 % pour les hommes à la Métropole. Lutter pour l’égalité femmes-hommes, c’est proposer plus de temps complets, plus de titularisations et, pour la collectivité, c’est éviter une discrimination à l’embauche, qui a longtemps présidé dans les choix lors de recrutement, celle de recruter essentiellement des femmes pour des équipements dédiés à la petite enfance, par exemple, ou des hommes pour des métiers techniques.

Par ailleurs, si les fonctions de direction sont bien partagées quand il s’agit de directeur général ou de cadre A, les fonctions d’encadrement reviennent aux hommes à des niveaux intermédiaires ou parmi les cadres C.

Globalement, 74 % sont des postes d’encadrement occupés par des hommes ; les hommes ont sûrement naturellement plus d’aptitude à cela. Puis les rémunérations moyennes sont comme ailleurs, publiques et privées et confondues elles aussi.

Cette délibération doit marquer la première étape d’une politique en faveur de l’égalité femmes-hommes mais il est certainement nécessaire d’aller plus loin. Travailler à la promotion de l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, c’est affirmer que l’égalité est un droit fondamental. Si le principe est consensus, le rendre effectif est plus complexe car les obstacles et les préjugés entravent cette égalité de manière parfois insidieuse et invisible.

Un plan d’actions permettrait à la Métropole de répondre à diverses objectifs majeurs : travailler sur les inégalités structurelles et la répartition des rôles sociaux encore très stéréotypés, irriguer ces politiques publiques pour changer les pratiques, développer une culture commune de l’égalité en luttant contre toutes les formes de sexisme.

Rapidement, je citerai quatre exemples d’actions : l’éducation à l’égalité entre les filles et les garçons au collège, lutter contre les violences faites aux femmes, aider des structures associatives qui œuvrent pour voir disparaître l’assignation à des rôles sexués dans les actes de la vie quotidienne, conditionner les aides publiques aux associations sportives ou culturelles à des comportements vertueux en matière d’égalité ou de non-discrimination.

Un certain nombre de Communes de la Métropole se sont emparées du sujet comme à Villeurbanne où nous venons de signer, le 25 novembre dernier, la charte européenne pour l’égalité entre les hommes et les femmes.

Une charte, c’est bien, mais elle est accompagnée d’un plan d’actions pour les quatre années à venir et c’est le plan d’actions qui est essentiel : résister aux stéréotypes peu lisibles mais bien ancrés qui finissent par tous nous conditionner depuis la plus tendre enfance, réduire les inégalités, faire évoluer les mentalités et mieux vivre les différences. Il n’y a pas de baguette magique mais il y a au moins une conjugaison d’efforts individuels et collectifs et la collectivité se doit, là aussi, de montrer l’exemple.

On le voit, le sujet n’est pas une lutte vaine et dépassée. La vision stéréotypée forge les mentalités mais aussi la conception de l’espace public et de ses usages. Si, nous, en Europe, nous ne montrons pas toutes et tous l’exemple, qu’adviendra t-il des femmes en Inde, en Iran ou en Arabie Saoudite ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s