Projet Anneau des sciences – Études

cropped-couverture1-e14894030686172.jpg

Intervention de Gilbert-Luc Devinaz

Conseil de la métropole du 6 mars 2017

Monsieur le Président, chers collègues,

Le groupe La Métropole Autrement se félicite de cette délibération. Elle marque une avancée importante concernant le projet d’Anneau des Sciences. Sa création apparaît indispensable à la réussite du déclassement A6-A7. Nous voterons donc le lancement de ses études. Nous espérons également que ces dernières répondront à quelques-unes de nos interrogations.

Nous partageons les objectifs de ce projet. L’Anneau des Sciences vise d’abord à décongestionner l’ouest lyonnais du trafic automobile. Cette infrastructure doit donc absorber les quelques 50 000 véhicules par jour qui ne pourront plus accéder au centre-ville de Lyon par les autoroutes A6 et A7 déclassées. Plus largement, l’enjeu est de soulager les centres villes des communes périphériques et d’assurer un développement efficace de la multimodalité. À travers la création de portes d’entrée qui permettent de connecter les voitures, les transports en commun et le train, cette délibération fait écho à l’avis que nous venons de donner sur le PDU.

Il demeure cependant quelques interrogations que les études devraient lever. La principale est celle du montage financier du projet. Si les chiffres varient, c’est bien d’une fourchette de 2 à 3 milliards d’euros dont nous parlons. Sans financement étatique, devrions-nous nous tourner vers une société concessionnaire ? Cette dernière se rattrapera forcément sur un péage. Dans ce cas, comment s’assurer qu’en retour, elle ne pratiquera pas des tarifs de péage prohibitifs qui rendraient l’usage de ce contournement peu incitatif ?

Cette remarque vaut également pour le financement du grand contournement à l’Est de l’agglomération puisque l’Etat a évoqué un financement intégral par les sociétés concessionnaires. Le PDU, sur insiste sur l’approche en termes d’usages de mobilité. C’est donc une question majeure sur laquelle nous attendons le retour des études.

Dans le même ordre d’idées, il serait souhaitable que ces dernières intègrent la réflexion sur un péage de transit tel qu’il a été évoqué dans le débat sur le déclassement des autoroutes A6 et A7.

Autre remarque qui s’inscrit dans les grandes orientations tracées par le PDU, celle de favoriser une mobilité sans couture. A terme, pourquoi ne pas réfléchir à développer également la multimodalité pour la partie déjà existante du périphérique, c’est-à-dire le périphérique Laurent Bonnevay ? Pourquoi ne pas réfléchir à une ligne de bus express, comme celle qui est envisagée sur l’Anneau des Sciences, qui pourrait relier les pôles multimodaux déjà existants comme la gare de Vénissieux ou  Laurent Bonnevay ?

Compte tenu de l’intérêt que représentent ces futures études pour l’équilibre général des déplacements dans notre agglomération, notre groupe votera donc cette délibération.

Je vous remercie

Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s