30ème congrès AMORCE à Lyon

cropped-couverture1-e14894030686172.jpg

Intervention de Samia Belaziz

Conseil de la métropole du 27 juin 2016

Monsieur le Président, chers collègues,

En tant qu’élue métropolitaine et villeurbannaise, je ne peux que me réjouir de l’organisation du 30ème congrès de l’Amorce le mois d’octobre prochain à Villeurbanne et, dans cette perspective, du partenariat envisagé avec la Métropole que nous votons dans le cadre de cette délibération.

Bien que née sur le territoire de la métropole, l’association n’avait pas encore vu son congrès accueilli au sein de l’agglomération et au bout de 30 ans, cela devait être remédié.

Depuis sa création, Amorce a contribué considérablement à l’amélioration des services publics locaux en fournissant une véritable expertise aux pouvoirs publics. Son succès est plus qu’évident car, à ce jour, l’association compte 842 adhérents
dont 555 collectivités. Plus particulièrement pour la Métropole, sa contribution a été considérable. Même si cela peut sembler anecdotique, suite à l’action de l’Amorce auprès du Parlement qui a permis l’éligibilité des collectivités aux certificats d’économie d’énergie, la Métropole a pu récupérer plus de 300 000 € depuis 2012.

Sur le plan stratégique, l’accueil du 30ème congrès de l’Amorce permet une fois de plus à la Métropole de se positionner en tant qu’acteur de son futur énergétique, de même qu’en matière de déchets et nous pouvons nous en féliciter.

Car en effet, depuis sa création la Métropole est compétente dans les secteurs de l’énergie, des déchets et des réseaux des chaleurs.

Nous pouvons aussi nous réjouir de la thématique choisie pour ce 30ème congrès : « Les conséquences économiques, industrielles et sociales de la transition écologique ». C’est un sujet de grande actualité, et cela d’autant plus depuis la promulgation de la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique et pour la croissance verte. Cette loi dite « d’action et de mobilisation » engage le pays tout entier et notamment les collectivités territoriales, encouragées à soutenir et impulser les initiatives locales en matière de croissance verte et d’économie circulaire.

Cet évènement sera ainsi une véritable vitrine pour notre collectivité qui pourra :

– communiquer sa vision et ses objectifs de planification : schéma directeur des énergies, plan de prévention des déchets, etc.,

– mettre en avant ses actions et matière de réseaux de froid et chaud urbains

– ou encore communiquer les premiers résultats d’actions phares dans lesquelles la Métropole est engagée: territoire à énergie positive, zéro déchet zéro gaspillage,…

Enfin, sur le plan économique, cet événement permettra de contribuer à la dynamique de l’hôtellerie et de la restauration sur une période habituellement plus calme et de conforter ainsi la position de notre Métropole au deuxième rang des territoires français pour l’accueil de congrès.

Pour toutes ces raisons, notre groupe votera cette délibération.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s