Délégation de service public de chaleur et froid urbains Centre Métropole

cropped-couverture1-e14894030686172.jpg

Intervention de Samia Belaziz

Conseil de la métropole du 19 septembre 2016

Monsieur le Président, chers collègues,

Cette délibération marque la fin d’un long et complexe contentieux de plus de 10 ans dans la délégation du service public de chaud et froid urbain.

Je me réjouis aujourd’hui de constater que tout cela est derrière nous et que nous pouvons désormais regarder vers l’avenir avec la désignation du délégataire Dalkia pour les 25 prochaines années.

La délégation du service public de production et de distribution de chaud et froid urbain sera ainsi opérationnelle dès le 1er janvier 2017 et c’est une excellente nouvelle.

L’un des principaux objectifs du processus qui s’achève aujourd’hui était la sécurisation de la procédure de désignation du nouveau délégataire, à la fois sur le plan juridique et sur la qualité de l’offre. Choses faites, car la réponse apportée par le groupement Dalkia est plus que satisfaisante sur l’ensemble des critères et cela malgré la notation sévère de la commission de délégation des services publics.

Aussi, comme cela a déjà été évoqué, l’offre de Dalkia répond au point par point aux objectifs que nous nous étions donnés lors du lancement de la procédure, à savoir : le développement substantiel du réseau et du nombre d’abonnés, la sécurisation de l’efficacité du système technique, un prix compétitif, de même qu’un taux minimum de 60% d’énergies renouvelables et de récupération.

Je souhaite insister notamment sur ce dernier point, car l’offre de Dalkia (environ 62% d’EnR&R à la fin du contrat) est plus élevée que le minimum de 60% imposé par le cahier de charges. Le futur service public de chaud et froid urbains s’inscrit ainsi pleinement dans la démarche plan climat énergie territorial de la métropole.

Par ailleurs, notre collectivité entend développer son rôle d’autorité organisatrice de l’énergie en renforçant son expertise dans ce domaine. Aussi la métropole conservera un droit d’information et de contrôle fort et à tous les niveaux quant à la mise en œuvre des objectifs annoncés par le délégataire.

Avec le vote de cette délibération, la métropole de Lyon se positionne aujourd’hui en tant qu’acteur de son futur énergétique et nous pouvons nous en féliciter. C’est l’un des plus importants réseaux de chaleur de France par sa taille, qui alimente environ 30 000 équivalents logements.

Notre groupe votera bien évidement cette délibération.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s