Dispositifs en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes adultes : Fonds d’aide aux jeunes 2016

cropped-couverture1-e14894030686172.jpg

Intervention de Damien Berthilier

Conseil de la métropole du 30 mai 2016

Monsieur le Président, chers collègues,

La délibération porte sur différents dossiers, d’abord elle marque le soutien de la Métropole à l’insertion professionnelle des jeunes et soutien des associations qui accompagnent les jeunes dans leurs logements, élément clé de l’insertion professionnelle et de la prise de d’autonomie des jeunes adultes.

La délibération concerne également l’attribution d’une subvention à École de la deuxième chance Vaulx Agglo. Vous l’avez dit Madame la Conseillère déléguée, cette école fait un travail qualité mené depuis 2009 qui permet de donner aux jeunes à faible niveau de qualification une deuxième chance.

Pour des raisons compréhensibles et que nous ne pouvons que partager, la ville de Vaulx en Vélin a décidé de se désengager partiellement du financement de cette école. L’État a demandé aux collectivités du territoire de participer au financement de l’école, et notamment à certaines communes qui ont des jeunes ressortissants de leur territoire.

Dans le même temps, un projet d’ouverture d’une antenne dans le 9ème arrondissement est avancé, avant même que nous ayons réglé la question de la pérennisation des financements globaux de l’école. Même si cette ouverture ne peut être qu’une bonne chose pour les jeunes de notre métropole.

Néanmoins, dans une période de contrainte budgétaire forte pour les collectivités, il serait nécessaire de s’interroger sur la pertinence de croiser davantage encore les financements et les doublons, en demandant en bout de course aux communes de boucler des budgets, surtout avec l’instabilité des financements liée à un nombre de ressortissants qui fluctuera nécessairement chaque année.

La Métropole a toute légitimité et compétence pour intervenir sur le financement d’un établissement d’intérêt métropolitain qui accueille des jeunes issus d’une large partie de son territoire. Elle doit pouvoir plaider auprès de l’État pour un décroisement des financements qui permettra davantage de lisibilité et de pérennité pour la structure.

La Métropole doit pouvoir aider à mettre de la cohérence dans les interventions en matière de formation et d’insertion, y compris avec la Région qui finance par exemple les lycées de la nouvelle chance et qui a une compétence centrale en matière de formation.

Le groupe la Métropole autrement votera donc ce rapport qui accordera surtout une subvention de 100 000€ à l’École de la deuxième chance Vaulx Agglo, mais alerte sur le fait que le financement des communes inscrit dans le tableau de financement n’est pas acquis et doit pouvoir être rediscuté dans l’intérêt même de la structure en développement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s