Le Programme agro-environnemental et climatique de l’agglomération lyonnaise 2016-2020

cropped-couverture1-e14894030686172.jpg

Intervention d’Anne Reveyrand

Conseil de la métropole du 21 mars 2016

Monsieur le Président, chers collègues,

La récente victoire de l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes ne doit pas nous faire oublier toutes les autres substances toxiques pour la biodiversité, en usage, toxiques parfois par l’effet cocktail qui peut résulter de leur alliance.

On peut s’étonner qu’après des années de prise de conscience de l’effet délétère –notamment sur la santé humaine- de certains intrants dans l’agriculture, peut-être plus pointés du doigt dans certaines régions où leurs effets se sont clairement manifestés, comme dans le Bordelais récemment, il soit encore besoin de mener des actions de cette nature.

Et pourtant, ce Programme agro-environnemental et climatique construit pour répondre aux mesures proposées par le Plan de développement rural régional dans le cadre du Fonds européen agricole pour le développement rural (plus connu sous le nom de FEADER), reste tout à fait nécessaire pour une évolution des pratiques agricoles.

L’agriculture péri-urbaine reste une composante essentielle de notre Métropole : de l’Est lyonnais au Pays de l’Ozon en passant par les Monts d’Or, nous profitons tous de ces territoires cultivés qu’il nous faut préserver d’une disparition sournoise au profit d’un habitat bien dispersé, auquel il conviendrait d’apporter services et transports en proximité à des coûts prohibitifs.

Mais plus que ces aménagements, le véritable problème tient dans la destruction d’un milieu qui participe intrinsèquement de la vie des urbains.

A l’heure où l’on parle tant de consommation alimentaire locale et solidaire, ce sont nos agriculteurs, qui produisent dans la proximité, qu’il faut aider à produire autrement.

A l’heure où l’on parle tant de loisirs de proximité, les aménités procurées par la campagne méritent d’être reconnues et le rôle des agriculteurs dans leur activité d’entretien de l’espace aussi.

A l’heure où la ressource en eau est enfin reconnue comme non renouvelable, cette ressource essentielle à la vie se doit d’être protégée. Car les terres où nous pourrions être amenés à capter l’eau distribuée dans la Métropole –au-delà des champs captants de Crépieux-Charmy qui fournissent l’essentiel de notre eau potable-  sont soumises à rude épreuve par le recours exagéré aux produits phytosanitaires !

A l’heure où l’on parle tant de corridors biologiques, de trames vertes et bleues, un usage modéré, voire un abandon de produits phytosanitaires au profit d’autres méthodes de conduite des exploitations, ne pourra qu’avoir un effet bénéfique pour la biodiversité et la circulation des espèces animales ou végétales jusque dans nos villes.

L’agriculteur devra révolutionner ses pratiques : il y gagnera par une réduction d’achats d’intrants, il y gagnera par l’aide apportée par ce programme pour cette réduction de produits phytosanitaires, il y gagnera pour sa santé, il y gagnera la considération des habitants de territoires mieux respectés.

On peut quand même s’étonner, dans ce PAEC, d’avoir à financer les coopératives que sont La Dauphinoise et Terre d’Alliances dont le métier est –en partie- la diffusion d’intrants, pour leur rôle dans la sensibilisation des agriculteurs à cette question !

Espérons que ce dispositif très complet  de communication, de diagnostics d’exploitations, de plans d’actions individualisés nous conduise vers une agriculture plus respectueuse de l’environnement et des hommes. Plus que jamais, soyons conscients de la nécessaire solidarité ville/campagne.

Le groupe La Métropole autrement votera ce rapport.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s