Soutien à la vie associative – Attribution de subventions – Année 2016

cropped-couverture1-e14894030686172.jpg

Intervention de Laura Gandolfi

Conseil de la métropole du 11 juillet 2016

Monsieur le Président, chers collègues,

Cette délibération acte, à nouveau, le soutien de la métropole à la vie associative et nous pouvons nous en féliciter.

Il semble que le système d’attribution qui nous est présenté aujourd’hui reste encore transitoire et au moins en partie, dans la continuité de ce que faisait auparavant le Conseil général. Il est donc difficile de s’exprimer sur le choix des associations retenues, d’autant plus que la délibération fait référence à une deuxième série de subventions, dont nous aurions connaissance plus tard dans l’année.

Aussi, il nous semble important de passer au plus vite à la phase deux où la Métropole devra définir, pour l’année 2017, une véritable politique d’attribution des subventions aux associations, en lien avec les politiques sectorielles, et qui devra être lisible, transparente en s’appuyant sur des critères clairement définis.

C’est dans cet état d’esprit que le travail d’élaboration du futur schéma directeur métropolitain de la vie associative, lancé depuis le début de l’année 2016, nous a été présentée lors de notre échange avec Mme la conseillère déléguée en charge de la vie associative ; nous attendons donc les résultats de ces concertations et sommes disponibles pour continuer de travailler à son élaboration si besoin est.

Pour notre groupe nous devrons aboutir à une politique d’attribution des subventions dans la plus grande clarté et dissiper ainsi les questionnements qui persistent encore aujourd’hui ; de véritables choix politiques dans l’attribution de ces subventions doivent être arbitrés en tenant compte des enjeux territoriaux.

Pour ce faire l’avis de la commune est incontournable car c’est l’échelon situé       au plus près des bénéficiaires.

Ce sont aussi des accompagnements financiers conjoints ou/et complémentaires qui sont décidés et induisent forcément une meilleure coordination de l’action entre la Métropole et les communes, ce qui contribuera à renforcer l’efficacité de nos interventions respectives.

Nous ne cesserons pas de le dire, nous pensons qu’il faut maintenir la proximité là où elle a un véritable sens. Cette question nous semble essentielle.

En outre cet échelon territorial pourra assurer une sorte de pré-instruction avant que les dossiers soient soumis à la commission compétente à la Métropole.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s