Subvention de la Métropole à l’association locale de l’Energie pour son programme d’actions 2016

cropped-couverture1-e14894030686172.jpg

Intervention d’Anne Reveyrand

Conseil de la métropole du 1er février 2016

Monsieur le Président, chers collègues,

La COP 21 est passée, la loi de transition énergétique attend ses décrets d’application. Quelle sera, à l’avenir, la motivation des individus à réduire leur consommation d’énergie ? Les émissions de gaz à effet de serre ? La pollution de l’air ? Le coût de l’énergie consommée ?…

Quand il s’agit du logement et de son chauffage, chacun, enfermé chez soi ne reconnait guère les impacts de ses choix personnels et de son propre comportement sur la planète et la vie en société.

La  rénovation thermique du parc de logements privés, a fortiori collectif, ne se fera pas sans une prise de conscience qui passe bien souvent par le souhait des propriétaires d’augmenter leur confort intérieur, d’été comme d’hiver.

Mais entreprendre des travaux importants ne va pas forcément de soi, tant les enveloppes financières à y consacrer sont importantes.

La volonté de la Métropole d’accompagner par une incitation financière cette prise de conscience pour aller vers des prises de décisions est à saluer.

En cela, elle rejoint une préoccupation de la Ville de Villeurbanne qui que, dès 2010, a choisi de mettre en place un budget spécifique pour subventionner des réhabilitations, améliorant la performance énergétique des patrimoines, notamment de logements sociaux afin de réduire la facture énergétique des ménages locataires. Plus de 1200 logements ont ainsi été rénovés. Dans le prolongement, la Ville a décidé il y a près de 3 ans de démarrer  un dispositif d’éco-rénovation du parc privé, s’appuyant sur le PACT et l’Agence locale de l’énergie, engagée aux côtés de la Ville depuis de nombreuses années, notamment dans la démarche de Plan Climat Energie Territorial.

Au-delà de l’incitation financière, animation, conseils techniques, ingénierie financière auprès des habitants, et mobilisation des acteurs de l’immobilier seront des facteurs majeurs de réussite. Les 2 années de fonctionnement du Dispositif énergie à Villeurbanne nous a montré l’importance pour les ménages de pouvoir bénéficier d’une interface technique qui informe, conforte et rassure. L’ALE, dans son rôle d’Espace Info Energie est le partenaire compétent pour mener à bien cette mobilisation. Pour remplir cette mission,  il faut à l’ALE aller au-delà de son exercice habituel et donc il faut à l’ALE des moyens complémentaire.

A Villeurbanne, le dispositif communal permet de mesurer au plus près le dynamisme et les attentes du territoire sur la thématique de l’efficacité énergétique et il a vocation à poser les bases d’un dispositif de plus grande ampleur de type PIG Habitat durable métropolitain qui permettrait de voir perdurer sur le long terme la dynamique créée, intégrant les thématiques des faibles ressources, du vieillissement que notre expérience a mis en évidence.

Forte de l’expérience acquise avec sa plateforme communale, la Ville de Villeurbanne s’est engagée à participer au dispositif de la Métropole,  jusqu’à l’intégration de la question énergétique dans les politiques de l’habitat.

Le groupe « La Métropole autrement » votera ce rapport.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s