ZAC Gratte-Ciel Nord

cropped-couverture1-e14894030686172.jpg

Intervention de Jean-Paul Bret

Conseil de la métropole du 30 mai 2016

Monsieur le Président, chers collègues,

Gratte-Ciel centre-ville est un projet de renouvellement urbain sans équivalent en France, car il s’agit du doublement du centre-ville dans un espace urbain déjà contraint et en tissu habité.

Ce projet est d’autant plus exigeant qu’il s’inscrit dans un quartier historique, au patrimoine architectural remarquable et symbolique.

Symbolique d’une ville qui s’est dotée dans les années 30 d’un véritable centre, qui n’existait pas jusqu’alors, alors qu’elle atteignait déjà les 80 000 habitants.

Symbolique aussi d’une volonté politique à travers la réalisation d’un ensemble urbain, associant logements sociaux, équipements publics, dimension de solidarité et dimension culturelle avec le palais du travail contenant un théâtre et une piscine.

La délibération soumise au vote aujourd’hui est particulièrement importante car elle acte définitivement la réalisation du projet Gratte-Ciel centre-ville.

 Lancé depuis les années 2006-2007, date des premières études, et de manière plus officielle en 2011, lors de la création de la ZAC, le projet arrive ainsi à son ultime étape administrative avant le lancement opérationnel des travaux de constructions, dont la fin est prévue à l’horizon 2027.

 Les financements sont aujourd’hui consolidés, soit un budget de 95 millions d’euros au titre de la réalisation de la ZAC.

Nous avons les premiers projets, les premiers architectes, les premiers permis de construire déposés et les premiers calendriers de réalisation.

 La première phase de construction commencera dès la rentrée 2016 et concerne le lycée, le complexe sportif, les premiers programmes de logements et le groupe scolaire Rosa Parks de 20 classes, réalisé par la Ville  de Villeurbanne.

 Gratte-Ciel centre-ville a été pensé comme un ensemble innovant où devra perdurer l’esprit avant-gardiste des Gratte-Ciel de 1934.

Plusieurs architectes se sont investis dans la démarche, sous la houlette de Nicolas Michelin, afin de donner au projet une cohérence d’ensemble, indispensable pour répondre à celle du projet de Morice Leroux.

Le projet présente ainsi des fortes ambitions architecturale et environnementale.

Une ambition architecturale car le passé nous oblige à nous dépasser.

Il faut être à la hauteur de ce geste architectural et urbain qui a été fondateur pour Villeurbanne et qui est reconnu comme une référence de l’architecture du XXe siècle.

Il ne s’agit évidemment pas de réaliser un pastiche des Gratte-ciel des années 30, mais de s’inscrire dans une continuité dans laquelle la rue, la trame urbaine, les volumes, les terrasses des immeubles, l’accès à la lumière servent de fil conducteur.

Il s’agit de réussir à faire dialoguer le futur quartier avec les Gratte-Ciel historiques, sans souffrir de la comparaison et sans leur faire de l’ombre.

Une ambition environnementale car cette approche sera au futur quartier, ce que l’hygiénisme a été aux Gratte-Ciel de 1934.

Gratte-ciel centre-ville doit puiser dans les exigences contemporaines du développement durable, les éléments de sa modernité.

Le nouveau Gratte-Ciel centre-ville répondra par ailleurs aux exigences contemporaines de mixité sociale et de dynamisme économique : 900 logements sont prévus (dont près de 50 % en logements aidés et 20% en accession sociale), environ 21 000m2 d’équipements publics (dont un lycée, un complexe sportif, un groupe scolaire, un équipement petite enfance), plus de 25 000m2 d’espaces publics crées ou réaménagés. À cela s’ajoutent 21 000m2 de commerces et services, dont le développement sera assuré par une société d’économie mixte, la Société villeurbannaise d’urbanisme, qui gère déjà le patrimoine et les commerces des Gratte-Ciel.

Ce choix est symbolique, car nous avons décidé de continuer d’écrire ensemble l’histoire des Gratte-ciel.

Vous l’avez sans doute compris, Gratte-ciel centre-ville est un projet d’une envergure exceptionnelle, à la portée symbolique très forte.

Les élus et le maire que je suis mesurent la chance et la responsabilité d’avoir à conduire un tel projet.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s