À l’heure du plan Oxygène, les conséquences du déclassement des autoroutes A6/A7

cropped-couverture1-e14894030686172.jpg

Tribune publiée dans le numéro du MET’ de septembre/octobre 2016

Depuis de trop nombreuses années, la métropole lyonnaise subit régulièrement des dépassements des seuils réglementaires par le dioxyde d’azote et les particules fines. Même si la situation semble s’améliorer à long terme, des solutions doivent être envisagées rapidement pour accélérer la baisse des émissions.

Notre groupe salue la décision historique de déclassement des autoroutes A6/A7, qui s’inscrit dans la démarche globale « plan Oxygène » d’amélioration de la qualité de l’air.

Le déclassement comporte des effets positifs car il devrait désengorger des voies saturées qui dénaturent aujourd’hui le cœur de la métropole. Il va permettre de requalifier les entrées sud et nord de Lyon et d’apaiser la circulation sur des axes très embouteillés. Il devrait ainsi avoir des effets réels sur une réduction de la pollution dans les secteurs concernés.

Cette décision amène néanmoins son lot d’interrogations. Pour n’en citer qu’une principale : celle du report du trafic de transit sur l’est de l’agglomération. L’une des conséquences du déclassement est le détournement du trafic interrégional sur le périphérique Laurent Bonnevay ou la rocade est. Un report de près de 15 000 véhicules/jour est difficilement envisageable tant ces axes sont déjà saturés. Sans parler des effets nocifs d’une pollution atmosphérique accrue dans des territoires qui comptent parmi les plus fragilisés de notre agglomération.

A l’heure du plan Oxygène, la Métropole doit apporter des garanties pour préserver la santé des habitants vivant le long du périphérique en réfléchissant aux mesures nécessaires comme : la réduction ou la modulation de la vitesse sur le périphérique, l’installation des murs antibruit, l’enfouissement d’une partie du périphérique, ou encore l’accélération du projet de grand contournement routier de l’agglomération.

Nous y serons particulièrement vigilants!

 La Métropole autrement: J.-P. Bret, S. Belaziz, D. Berthilier, L. Chabrier, G.-L. Devinaz, C. le Franc, L. Gandolfi, P. Kabalo, R.Llung, A. Reveyrand, C.Tifra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s